Travailler en Thuringe

Migranten: Arbeit

Afficher tout les résponses
Cacher tout les résponses
  • Comment faire reconnaître ma qualification professionnelle?

    Une reconnaissance officielle de votre qualification est nécessaire en Allemagne seulement pour les professions réglementées. C’est le cas surtout dans les métiers de la santé (médecin, infirmier/ère, infirmier/ère en gériatrie) et les métiers du social et de l’éducation (par exemple, enseignant).

    Une demande de reconnaissance de votre qualification professionnelle peut être faite à partir de votre pays d’origine. Vous seront demandées généralement les copies certifiées conformes de vos diplômes ainsi que leur traduction en langue allemande, celle-ci devant être faite par un traducteur assermenté ou un interprète nommé officiellement. Pour toute question sur les moyens d’obtenir la licence (approbation) pour pratiquer le métier de médecin, adressez-vous à l’ordre des médecins de Thuringe (Landesärztekammer von Thüringen) qui pourra vous conseiller.

    Les bureaux d’information sur la reconnaissance (IBAT) du réseau national IQ de Thuringe vous conseillent gratuitement sur les questions de reconnaissance professionnelle.

  • Qui peut m’aider à trouver un emploi?

    Si vous avez besoin d'aide pour trouver un emploi, vous pouvez vous tourner vers différents partenaires. Un interlocuteur central dans votre recherche d’emploi est par exemple l’Agence fédérale pour l'emploi et le Jobcenter. Une fois enregistré à la réception de l'Agence, vous allez rencontrer un conseiller ou une conseillère pour l'emploi. Ils vous demanderont certaines informations personnelles tels des détails sur votre formation et sur vos expériences professionnelles. Il est donc conseillé d’amener vos copies de diplômes et de tout autre certificat à chaque rendez-vous.

    En plus des conseillers pour l’emploi, vous pouvez vous adresser à des agences privées de recrutement. Ceux-ci connaissent également les entreprises qui recrutent dans la région. En revanche, et contrairement à l’Agence pour l’emploi, les agences privées peuvent réclamer jusqu’à 2000 euros de frais en cas de placement réussi.

  • Où puis-je chercher un emploi?

    En Allemagne, les offres d'emploi sont publiées dans divers médias, par exemple sur Internet, dans la presse locale, dans les vitrines des magasins et à l'Agence pour l'emploi.

    Sur la bourse d’emploi en ligne du Thaff – Thüringer Agentur für Fachkräftegewinnung (Agence pour la promotion de l’emploi qualifié en Thuringe), vous trouverez plus de 2000 postes vacants dans le Land. Vous pouvez avoir un accès direct à toutes les descriptions de poste, y compris les personnes à contacter au sein de l’entreprise pour postuler. Le site internet de l’Agence fédérale pour l’emploi offre également la possibilité de rechercher les postes vacants. Les portails privés d’annonces, les sites internet des entreprises et les réseaux sociaux méritent aussi une recherche!

    Les salons offrent un bon aperçu des postes actuels à pourvoir. Ils vous permettent de rentrer directement en contact avec des employeurs potentiels et ce faisant, vous faire une première impression. « Academix Thüringen », salon de l'emploi dédié principalement aux étudiants, aux diplômés et aux jeunes professionnels, a lieu chaque année en décembre à Erfurt. Il existe encore bien d’autres salons spécialisés pour l'emploi.

    Si vous êtes citoyen ou citoyenne de l’Union européenne, vous pouvez contacter avant votre départ pour la Thuringe un conseiller EURES dans votre pays d'origine, et ce afin d'obtenir des conseils personnels et gratuits. EURES signifie « EURopean Employment Services » et encourage la mobilité des travailleurs au sein de l'espace économique européen.

  • Comment faut-il postuler à un poste?

    En Allemagne, une candidature écrite est tout à fait courante. Sur les offres d’emploi, il est généralement précisé la manière dont vous devez postuler (par écrit, par e-mail ou en utilisant un formulaire en ligne). Dans le meilleur des cas, vous soumettez votre candidature en anglais ou en allemand.

    Les documents propres à une candidature sont les suivants:

    1. lettre de motivation: cette lettre donne à l'entreprise une première impression de vous; vous devez y expliquer pourquoi ce poste vous intéresse et pourquoi l’employeur devrait vous le confier.
    2. page de couverture: de nombreux candidats utilisent cette page de couverture (située derrière la lettre de motivation et avant le curriculum vitae) pour indiquer leurs coordonnées (nom, téléphone, adresse, e-mail) et y insérer une photo faite par un professionnel.
    3. curriculum vitae (CV): ce document doit fournir une vue détaillée de votre parcours scolaire et professionnel jusqu’à aujourd’hui, et tout autre connaissance et compétence (pensez à la date et à la signature!).
    4. certificats: les copies des diplômes scolaires et universitaires et des certificats professionnels (tels les lettres de recommandation) apportent une preuve crédible à votre qualification et votre expérience. Vous pouvez également inclure tout justificatif de participation à des formations externes, tels des cours de langue, ainsi que vos certificats de stage.

    Dans une candidature en ligne il convient d’ajouter tous les documents ensemble dans un fichier PDF commun.

  • Que se passe-t-il après une proposition d’embauche?

    Après avoir reçu une proposition d’embauche de la part de l’employeur, vous allez pouvoir signer votre contrat de travail. Un original du contrat doit vous être envoyé par écrit, signé par l'employeur, et contenir les points suivants:

    • Vos nom et adresse ainsi que les coordonnées de votre employeur.
    • Début du contrat: date de votre premier jour de travail.
    • Fin du contrat: il est fréquent en début de carrière d’obtenir des contrats à durée limitée à 3, 6, 12 ou 24 mois.
    • Période d’essai: souvent une certaine période est définie (3 ou 6 mois) pour tester les compétences. Durant cette période, le contrat peut être résilié plus rapidement et facilement.
    • Lieu de travail: le(s) site(s) de la société où vous allez être affecté.
    • Activité: la position dans l'entreprise et l'étendue des fonctions pour lesquelles vous êtes responsable.
    • Rémunération: le salaire en lien avec votre poste et tout autre complément financier.
    • Temps de travail: heures de travail quotidiennes, hebdomadaires ou mensuelles (généralement 8 heures par jour + temps de pause), et la période durant laquelle vous exercez l’activité au quotidien (ex. de 9h à 17h).
    • Congés: vous avez le droit à au moins 20 jours de congés payés dans l'année civile (pour un travail s’étalant du lundi au vendredi) ou 24 jours (pour un travail s’étalant du lundi au samedi). De plus, au minimum 12 jours doivent être pris de manière consécutive.
    • Délai de préavis en cas de rupture de contrat: si vous ou votre employeur souhaitez mettre fin au contrat de travail, vous devrez respecter le délai de préavis. Important : si vous recevez une lettre de licenciement ou si vous souhaitez quitter votre emploi, prenez rapidement contact avec votre conseiller à l’Agence fédérale pour l’emploi.
  • Quels impôts sont prélevés sur mon salaire?

    L’administration fiscale prélève des impôts sur les revenus, y compris sur les revenus du travail. Ceux-ci permettent en contrepartie le financement de biens de l'État, tels les écoles, les crèches pour enfants, les routes, les institutions publiques et la sécurité assurée par la police, les pompiers, etc. qui sont à la disposition de tous les citoyens.

    Le montant de l'impôt sur le revenu est basé entre autres sur le salaire brut et la situation familiale. Pour connaître votre classe d’imposition et le montant de vos impôts, il vous suffit de contacter le centre des impôts le plus proche.

    Dès que vous commencerez à travailler, vous recevrez un document officiel notifiant votre numéro d'identification fiscale (Steueridentifikationsnummer). Vous devrez impérativement transmettre ce numéro à votre employeur afin que celui-ci puisse consulter vos caractéristiques fiscales dans le cadre du prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu (classe d'imposition, abattement fiscal si enfant à charge, etc.). Gardez ce document bien précieusement!

  • Comment concilier vie de famille et carrière professionnelle?

    En Thuringe, on aime les familles: travail et vie de famille se laissent ici pleinement concilier, grâce notamment aux entreprises qui soutiennent leurs employés avec un système flexible de temps de travail ou des aides financières. Le large réseau de crèches-maternelles en Thuringe y contribue aussi. Et de fait: près de 98% des enfants âgés de 3 à 6 ans profitent d’un encadrement externe journalier.

  • Que faire si je tombe enceinte pendant mon contrat de travail?

    La loi allemande protège les femmes enceintes et les jeunes mères contre la perte de leur emploi. Ainsi les femmes enceintes et les mères, quand elles sont salariées, n’ont pas le droit de travailler au cours des six dernières semaines précédant la date prévue de l'accouchement et les huit semaines après la naissance de l'enfant. Durant les 14 semaines du congé de maternité, les femmes sont en arrêt de travail et reçoivent des indemnités journalières de maternité (Mutterschaftsgeld) afin d'être financièrement sécurisées.

    Si vous décidez de vous occuper de votre enfant après le congé de maternité, vous pouvez demander un congé parental pouvant aller jusqu'à trois ans. Des indemnités de congé parental (Elterngeld) sont également prévues durant cette période, et sont versées par l’Etat, afin de vous soutenir financièrement. Votre caisse d’assurance maladie ainsi que des centres d’accueil pour femmes enceintes peuvent vous renseigner sur ces différentes aides financières.

  • Qu’est-ce que le bureau d’information pour la conciliation du travail et de la vie familiale?

    L’Agence pour la promotion de l’emploi qualifié en Thuringe (Thüringer Agentur für Fachkräftegewinnung – ThAFF) entretient un bureau d’information (Servicestelle für Vereinbarkeit von Beruf und Familie – TSBF) dédié aux salariés et aux entreprises soucieux de faire concilier au mieux vie de famille et carrière professionnelle. Il répond aux questions liées notamment à la garde des enfants et à la prise en charge de parents. Le TSBF dispose d’un large éventail de documentations, dont un aperçu régional des structures d'accueil préscolaires en Thuringe.

  • Que faire si mon employeur ne réclame aucun document?

    Si votre employeur vous verse votre salaire en espèces et ne réclame aucun document lié à votre sécurité sociale ou à votre situation fiscale, contactez immédiatement votre conseiller pour l’emploi. Le travail au noir est strictement contrôlé en Allemagne par la police et les douanes. Malgré tout, il existe des emplois illégaux, dont l'Etat n'a pas connaissance.

    Le travail au noir est illégal et peut vous conduire ainsi que votre employeur à de lourdes amendes et à l'emprisonnement. En outre, vous risquez de perdre votre permis de séjour en Allemagne et vous n'êtes pas protégé en cas d'accident.

    Ne prenez donc pas de risque: refusez de travailler illégalement!